(100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Aller en bas

(100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Esprit du Vent le Lun 31 Oct 2016 - 2:21

Ton Personnage
Pseudo : Petit Vent - Nuage Venteux - Esprit du Vent


Surnom(s) : Spirit


Âge : 40 lunes


Sexe : Femelle


Clan (ou autre) : Clan de l'Ombre


Rang : Guérisseur


Description physique du personnage : Dans sa prison de verre, une féline vaque à des occupations précises sur des terres qu'elle connaît si bien pour les parcourir depuis longtemps. Pourtant, elle ne se reconnaît pas. Tout est familier et étranger à la fois et cette sensation lui est perturbatrice. Depuis toujours. Féline à la silhouette mince et gracieuse, aussi légère qu'une plume, portée par le vent, elle parcoure ainsi des terres qui ne lui appartiennent pas. Taillée pour la fuite et non pas pour la guerre, avec une apparence délicate qui ne représente pas le venin de ses paroles.
Aussi pâle que les esprits qui l’entourent, comme morte, détonnant dans l’obscurité de la nuit de par sa couleur opposée. Une couleur d’une douceur qu’on connaît comme étant brûlante, en étant si glaciale lors de la saison sombre. Elle dérange lorsqu’elle pose son regard entre glace et ciel clair, mystère profond qui apparaît comme translucide à la surface. Parce qu’elle donne le sentiment de tenter de lire et percer les secrets les plus vils des coeurs les plus sombres.


Possédant la vitesse des esprits et la stratégie de la mort, sans faire dans la force brute, elle ne se bat pas, elle préfère fuir pour exister et chasser son but.


Et sa voix ? Parlons-en, de sa voix qui s’élève dans l’air pour mordre le coeur des autres, ses proies en quelque sorte. Une voix douce qui garde tout de même une légère trace de froid, comme lorsque les neiges fondent et que les temps chauds reviennent, mais que le vent froid n’est pas toujours achevé. Parfois, une touche d’ironie étrange se mêle à la douceur glaciale de sa voix.
Parfois.



Caractère du personnage : Goodbye, goodbye my love
I have to go


Esprit du Vent est passionnée. Passionnée par la vie, par la mort, par tout ce qui l'entoure. Elle veut apprendre, toujours, toujours plus, parce qu'elle juge l'apprentissage comme essentiel à la vie. Elle juge que chaque événement apporte quelque chose, un apprentissage qu'on doit retenir sous peine d'une sentence irrévocable du ciel, de la foudre. Elle est comme ça, la féline. Esprit du Vent n'est pas patiente, bien loin de là, elle est d'une impatience rare et elle refuse d'attendre pour quoi que ce soit, c'est pour ça qu'elle déteste la froideur de la saison sombre qui tue les plantes lentement et l'oblige à attendre la saison claire. Car oui, pour elle, les années sont séparées en deux saisons et non pas en quatre. Il y a une saison sombre et une saison claire. La saison sombre débute à la fin du cycle de lune qui annonce le début de la saison froide pour les autres, et la saison claire débute lorsque la saison des feuilles nouvelles s'achève. Elle paraît donc un peu excentrique lorsqu'elle s'exprime. D'ailleurs, elle a toujours une façon de parler qui est quelque peu mystérieux, légèrement impossible à comprendre. On peut dire que ça entraîne son novice aux prophéties !

On peut dire d'Esprit du Vent qu'elle est assez anxieuse, elle semble toujours trouver que quelque chose pourrait mal se passer, elle tente toujours de prédire, de comprendre, et d'anticiper. Elle refuse que les choses échappent à son contrôle. Et elle est très susceptible. On ne peut pas lui dire quelque chose sans qu'il n'y ait un risque qu'elle le prenne mal et qu'elle se renferme sur elle-même. Elle refuse de mal faire et elle refuse de voir les autres mal faire, ce qui la rend excessivement exigeante. Toujours prête à râler après son novice parce qu'une plante n'est plus fraîche ou encore à lui reprocher d'avoir jeté une plante n'étant plus fraîche mais pour laquelle les effets étaient toujours actifs. Elle est contradictoire, ça on peut le dire, mais certains disent que ça construit son charme étonnant pour une guérisseuse. Cette femelle est douce, ou tout du moins, en apparence, car ses paroles peuvent vite être bien plus venimeuses que celle du serpent et l'esprit qu'elle est ne dit pas forcément toujours la vérité. Elle dit ce qu'elle veut quand elle le veut et si elle veut préserver des secrets, elle le fait.

Fourbe. On peut facilement la décrire ainsi. Si un chat se confie à elle, Esprit du Vent ne le dira pas forcément, mais moindrement elle se trouve à être furieuse contre lui ou qu'elle peut tirer quelque chose du secret... elle n'hésitera pas une seule seconde à s'en servir comme une arme violente et destructrice. Cette féline n'est pas passive, elle ne parle pas de justice, elle n'est pas d'avis que la guerre doit être rayée. En fait, elle s'en fout et n'agit que pour elle-même, même si ça ne se voit pas forcément. « N'est-elle pas digne et fière ? C'est une guérisse appliquée malgré ses écarts de conduites ! » Tel est ce qu'on dit d'elle. Ça lui va.

Et plus exactement : ça ne lui fait ni chaud ni froid. Malgré ses idéaux, sa perception, dont on parlera plus tard, Esprit du Vent n'est pas réellement présente. Elle paraît l'être autant physiquement que psychologiquement, mais elle a le sentiment de vivre sa vie comme si elle en était l'observatrice à de trop nombreuses reprises. Comme si elle ne contrôlait rien, mais surtout... comme si ce n'était pas réellement elle. Je m'observe. J'agis. Mais ce n'est pas moi. Elle est comme moi, elle fait comme moi, mais je ne me reconnais pas. Qui est-ce ? Elle parle. Ce n'est pas ma voix. Elle marche. Ce n'est pas ma démarche, mais c'est moi. Elle vit entre deux mondes, pour elle, à ses yeux. Elle ne vit pas, mais elle n'est pas morte et elle voit les morts. Ils ne lui parlent, mais ils l'observent. Ils attendent. Ils sont patients, car ils ont l'éternité, mais sur elle, ils ont jeté leur dévolu. Elle est persuadée de pouvoir les faire revivre, les faire traverser la frontière entre le monde des vivants et le leur et seulement, seulement à ce moment, elle pourrait vivre à son tour. Esprit du Vent en est convaincue et elle cherchera toujours à trouver le remède qui permettra de rendre la vie aux chats déjà morts qui errent un peu partout.

La guérisseuse parvient, d'ailleurs, à pressentir lorsque la vie d'un chat est sur le point de le quitter. C'est une douleur sourde dans son corps qui s'étend, autant physique que psychologique, mais elle ne peut pas empêcher la mort de venir prendre l'âme du chat : justement, c'est inévitable. Mais ce n'est pas le caractère inévitable de l'événement qui attristera Esprit du Vent, bien au contraire, elle poursuivra sans relâche son but et les morts qui l'entourent ne sont que des chats qu'elle verra plus tard, à ses yeux.

On peut, bien entendu, la dire persévérante. Jamais elle n'abandonnera, car avoir un objectif lui permet de tenter de prendre contrôle de sa vie. Même si ses pensées lui échappent, même si ses pensées ne lui appartiennent pas toujours.  


Histoire du personnage :

┼ Tik tok hear the clock countdown.┼


Brume et brouillard.
Incertitude qui naît.


Peux-tu t'en occuper s'il vous plaît ?
- Bien sûr ! Qui sont ses parents ?
- Je ne sais pas, elle était dans les terres du Clan de l'Ombre. Je sais que tu viens de perdre tes petits et tu as assez de lait, alors, pourrais-tu empêcher une autre mère en la prenant comme ta fille ?
- Bien sûr, Feuille du Matin. Est-ce que Petit Vent lui irait comme nom ?
- Parfaitement ! Il vente beaucoup aujourd'hui, après tout et vu sa taille, elle vient de naître... c'est cruel ! Comment les solitaires peuvent-ils laisser leurs petits comme ça ?
- Je ne sais pas, Feuille du Matin, je ne sais pas...



Compréhension et silence.
Secret qui persiste et s'installe.
Une reine en guise de mère, et l'odeur de la guérisseuse sur le pelage de la petite, incrustée.


Une nouvelle venue dans le Clan.
Et un nouveau secret : « Un enfant de Ciel Clair a survécu et c'est une femelle. Félicitation Pelage de Tigre ! »  


××××××××


« Petit Vent ! »


L'interpellée retourna vivement la tête et planta ses deux yeux glacés dans les pupilles qui la fixaient intensément. Elle frémit légèrement devant le guerrier qui lui faisait maintenant face. Augure Mystérieux n'était pas n'importe quel chasseur, non, c’était un mâle redoutable, qui fondait sur ses proies comme un serpent venimeux. On disait, selon ce qu’elle avait entendu, de lui qu'il était cruellement instable, mais tellement loyal que parler contre lui pourrait être vu comme une traîtrise. Elle ne parla pas. Elle le regardait. Elle ne savait définitivement pas trop pourquoi il se décidait maintenant de venir l’interpeller.. Était-il un fantôme ? Petit Vent avait bien remarqué que les esprits les entouraient. Surtout lorsque la saison claire se termine et que débute la saison sombre.


Et c'était le cas, maintenant, non ? Ils approchaient de la saison sombre et Petit Vent en tremblait. Elle ne savait pas comment faire pour se protéger, elle qui était si frêle, elle qui ne pouvait pas se défendre. D'ailleurs, devant ce guerrier, elle ne savait pas plus quelle serait la façon adéquate pour réagir de telle sorte qu'elle vive. Augure Mystérieux demeurait toujours là, n'ayant pas bougé, donnant le sentiment de patienter afin qu'un événement se produise. Les questions fusaient dans l'esprit de la féline qui n'avait, également, pas changé de position. Elle ne comprenait pas et cette incompréhension soulevait une irritation qui assombrit son regard. Le guerrier s'approcha malicieusement, elle recula. Par ce geste, elle créa chez le mâle un amusement qui se vit immédiatement dans ses yeux. Mais par les esprits du monde, qu’est-ce qui se trouve en son coeur qu’il se permet de dégager ainsi ? Petit Vent vint à se le demander sérieusement.


Il lui faisait peur.


Sur lui s'incrustait le vent de la mort. Sur lui s'incrustait le vent puant des catastrophes. Petit Vent ne lui faisait pas confiance et elle recula encore.


"Oui ?"


Sa voix résonna dans l'atmosphère. Première sortie dehors. Première fois qu'elle s'exprimait. Elle venait d'ouvrir les yeux, du moins, quelques instants auparavant, puisqu'elle était née il y a maintenant un quart de lune. Était-ce réellement sa voix ? Elle ne la reconnaissait pas. Ce n'était pas elle, puisqu'elle n'avait pas le sentiment que ce l’était bien. Telle était sa logique. Or, le chasseur inclina la tête suite aux paroles prononcées. Elle avait donc bel et bien parlé. Ébranlée, elle fit un autre pas en arrière lorsque ce sentiment de froid particulier l'envahit. Un esprit se trouvait là ! Elle le ressentait ! Elle jubilait même de joie, elle qui était si déterminée à comprendre les ombres fugaces qui traversaient les corps sans les posséder. En reportant son attention vers le matou qui l'avait interpellé, elle aperçut une étincelle curieuse dans son regard effrayant.


"Tu devrais passer voir Feuille du Matin."


Les yeux de la petite devinrent tout rond et elle fila sans demander son reste, refusant de passer un seul instant de plus devant ce mâle qui se voyait vanté ses techniques de combat et sa force incroyable, farouche. Petit Vent le savait. Il avait toutes les capacités pour devenir un meneur digne de ce nom, mais ça ne voulait pas dire qu'il utiliserait ses traits-là correctement. Et elle ne détenait point la conviction que celui-ci saurait devenir un guerrier loyal et un meneur fier qui mènerait son Clan à la gloire dans le respect des autres.
Cachée dans la pouponnière, Petit Vent se mit à réfléchir à toute allure. Les pensées se répercutant dans son cerveau, elle devint hypersensible aux bruits et d'une nervosité extrême qui la faisait sursauter pour un rien et qui la faisait presque paranoïer sur les dangers de l'avenir. Cette rencontre, dès le début de son existence, semblait être définitivement un tournant existentiel. Après tout, sans Augure Mystérieux, qu'en aurait-il été de l'anxiété de Petit Vent ? Ce fut le regard perçant du guerrier qui était venu la troubler. Son imagination de chaton est venu faire le reste en lui attribuant des caractéristiques naissant des rêves de la femelle.


××××××××


Trois lunes s’étaient déjà écoulés depuis la naissance de Petit Vent. Cette dernière se trouvait désormais devant sa mère, Ciel Clair, à l'observer sous toutes les coutures et relever les détails qu'elle jugeait incohérents. Ciel Clair possèdait une robe noire, malgré ce que dit son nom. Sans doute son nom était-il tiré de son regard d'une clarté inavouable, d'un bleu magnifique qui en couperait le souffle à plusieurs. La petite queue de Petit Vent remua doucement sur le sol tandis que ses yeux se fermèrent à moitié.
"Dis, maman, pourquoi je ne ressemble ni à toi ni à papa ?"
Question qui claqua dans les airs.
Ciel Clair planta son regard dans celui de sa fille.
Secret qui demeurait.
Secret qui séparait.
Tu ne sauras pas.


"Je ne sais pas, Petit Vent.
- Et pourquoi je me nomme Petit Vent ?
- Parce qu'il ventait beaucoup à ta naissance.
- D'accord. Pourquoi il vente ?
- Tu en poses beaucoup des questions ! Va donc voir les anciens si tu veux des histoires et laisse-moi dormir.
- D'accord maman."


Parce que l'inconfort subsistait après une question,
Parce que les secrets éloignaient les coeurs les plus purs,
Parce que Ciel Clair ne supportait pas de mentir à Petit Vent,
Et parce que Petit Vent se montrait bien trop curieuse.
Patience, petite, tu apprendras.


××××××××


" Feuille du Matin !"
La voix de Petit Vent retentit dans les airs tandis qu'elle s'approche de la guérisseuse.


Regard froid et implacable, regard de glace et d’orage.
Regard qui s’invitait dans les océans du vert de la guérisseuse.
Regard qui perturbait, qui mettait mal-à-l’aise.
Regard insistant qui attristait Feuille du Matin.


Car, même sans le savoir, Petit Vent retenait de son père.
Celui qui lui faisait peur, celui qu’elle ne connaissait pas. Ce père qui ne la reconnaissait pas comme sa fille et se moquait de son sort, ce même père qui l’avait dès sa naissance délogée de sa zone de confort.


Parce que même sans le vouloir, on peut blesser.
Parce que même sans le vouloir, on peut rappeler aux autres des souvenirs qui ouvrent des plaies béantes, les refont saigner.
Parce que même sans le vouloir, Petit Vent venait rappeler à Feuille du Matin sa plus grande erreur et son plus grand sacrifice.


" Je veux devenir guérisseuse. "


Parce que son regard venait rappeler à Feuille du Matin ce qui est venu déchirer son coeur.
Parce que Petit Vent était une erreur. Parce que cette erreur est aimée et désirée à présent.
Parce que le coeur de la féline, la guérisseuse, se déchirait.
Parce qu’on ne peut pas toujours oublier quand on a un fantôme dans le regard d’un autre.


" Tu m’écoutes ?"


Parce que Feuille du Matin se perdait dans un regard qui lui rappelait celui de son amour.
Un regard froid et farouche, un regard déterminé, un regard un peu fou, sans y voir la lueur vive qui y brillait et le différenciait.
Parce certaines choses ne peuvent pas s’effacer et que certaines histoires ne peuvent ni s’écrire ni se vivre. Et que son histoire à elle s’était faite brûlée par les flammes ardentes d’un présage autant mystérieux que destructeur.


" Feuille du Matin ?
- Pardon, tu disais ?
- Je veux devenir guérisseuse.
- Si tu y as bien réfléchi, ça me va moi.

Wish the minutes could end and be rewound.
So much to do and so much I need to say...
Will tomorrow be too late ?


××××××××


Nuage Venteux, tu m’as fait part de ton désir de rejoindre les rangs des guérisseurs. Maintenant que nous nous trouvons près du Clan des Étoiles, je réitière ma question. Serais-tu à même de faire les efforts nécessaires pour comprendre le code du guérisseur et soigner tes camarades comme ta seule et unique famille ?
- Oui.
- J’en appelle alors à nos ancêtres qui nous observent et protègent. Guidez-la au travers de vos chemins brumeux et apprenez-lui tout ce qu’elle a besoin de comprendre. Pose ton museau sur la Pierre de Lune.


××××××××


Don’t call it a party ‘cause it’s never stop.
Now one is too many, but it’s never enough.
Don’t tell me you’re happy, ‘cause this isn’t love.
So be careful what you wish for.



Figée devant l’ombre qui se dessinait au loin, immobile, portée par le vent, le vent qu’elle représentait, qu’elle entendait et comprenait. Portée par les idéaux qui la traversent maintenant qu’elle se retrouve entourée. Entourée de ces esprits des chats qu’elle a vu mourir, maintenant qu’elle en a vu mourir durant l’épidémie du mal vert, du mal blanc. Feuille du Matin lui avait donné l’avant-midi pour aller à la traque aux remèdes, puisque la réserve était vide et que Nuage Venteux apprenait vite, très vite.


Ce n’était pas anodin, cette rapidité à retenir. Son cerveau venait prendre les informations sans les laisser lui échapper afin que la novice puisse poursuivre le but qui s’affirmait de plus en plus au fil des jours. Elle, entourée des esprits, elle, qui aspirait à les faire revivre. Elle réussirait, elle en était certaine. Venir contredire la mort pour raviver la flamme de la vie éternelle.


Nuage Venteux était certaine d’y parvenir.
Et cette certitude était une raison de vivre.


××××××××


Un regard dans le noir. Il l’observait, cette féline gracieuse, illuminant ses journées. Elle semblait douce, elle semblait gentille, mais aussi, il la percevait comme étrange et mystérieuse. Comme ce guerrier qui lui avait dit, le soir d’avant, qu’il l’avait vu observer la novice guérisseuse.


Parce que les mots manquent parfois,
Parce que la timidité sépare, parfois.
Parce qu’il se sentait inférieur,
Il a préféré se retirer et l’observer dans un silence.
Un silence admiratif.


Ça ne faisait qu’une lune qu’elle avait quitté la pouponnière, mais elle lui manquait déjà.


××××××××


”Nuage Venteux, c’est dur d’être un novice-guérisseur ?”


Alors, ainsi, il s’était décidé de l’approcher et l’aborder finalement ? Cela faisait un quart de lune que Petit Esprit la regardait au loin et la novice de Feuille du Matin l’avait bien remarqué. Les deux n’avaient que deux lunes de différence., Elle le trouvait mignon et trouvait cette situation légèrement amusante. Légèrement seulement, car déjà le monde lui semblait si loin, elle se figurait entre deux espaces, deux temps, entre la vie et la mort sans choisir de camp et les émotions se coupaient, elle était spectatrice. Or, nul ne le remarquait et elle passait inaperçue, son double passait inaperçue.


Non, Petit Esprit, ce n’est pas difficile. C’est juste un peu demandant, mais quand on est appliqué, on peut apprendre rapidement.
- Alors tu penses que je pourrais le devenir ?
- Non… Quand tu auras six lunes, je serais encore une novice et on ne peut pas avoir deux novices guérisseurs.
- Oh… Alors tu voudrais bien quand même superviser mon entraînement ?


Nuage Venteux se contenta d’hocher la tête sans savoir pourquoi elle acceptait une requête qu’elle n’était même pas certaine de pouvoir remplir. Il lui adressa un sourire flamboyant, mais dans son regard, une lueur fit frémir la guérisseuse.


××××××××


Mais vas, trouve les remèdes demandés par Feuille du Matin ! Tu vas me tuer si elle te chicane !
- Mais si tu arrêtais de me sauter dessus aussi !


Le ton de Nuage Venteux était faussement réprobateur et ils se mirent à rire.
Nuage d’Esprit n’avait pas quitté la novice guérisseuse, et ceux-ci s’étaient doucement rapproché. Le novice n’avait pas abandonné devant la froideur effrayante du regard de cette femelle. Il n’avait pas abandonné devant son caractère évasif, sa façon de sauter sur tous les détails pour les garder dans sa mémoire, sa façon de parler des saisons. D’ailleurs, il savait qu’ils entreraient bientôt dans la saison claire, que les feuilles mortes repousseront.


Comme deux âmes soeurs. Mais elle était novice guérisseuse.
Donc comme deux frères. Et bien plus que ça.


Il avait maintenant douze lunes et donc, elle, elle en avait seulement quatorze. Nuage Inspiré aurait bientôt son évaluation, et c’était bien mieux ainsi, sans aucun doute. Il n’aurait pas à attendre éternellement pour devenir guerrier. Il lui faisait toujours part de son envie de rejoindre les rangs des guérisseurs pour ne pas être un intrus dans le monde de la féline.


Il lui avait tendu son coeur, sa patte. Et à force d’espérance et persévérance, il avait implanté en elle des émotions, l’avait ramené sur la terre ferme et elle vivait. Oh, elle ne quittait pas son but des yeux, bien qu’elle n’en parlât point.


Nuage Venteux tentait, par moment, d’oublier. D’effacer de ses souvenirs l’effroi que l’étrange flamme dans le regard de l’être aimé lui créait. Une lueur provocatrice qui ne lui disait rien qui vaille. Est-ce que la mort le poursuivait ? Car, elle s’en souvenait, de ses moments où elle possédait le savoir de la présence de la mort dans les coeurs des patients. Ceux-ci étaient condamnés et elle ne pouvait rien faire. Mais le lendemain de la mort, ils apparaissaient autour d’elle dans une brume fantomatique.



××××××××


Les étoiles devant elle.
Dix-sept lunes.
Un nouveau nom, une identité.
Esprit du Vent.
Ceux pour lesquels elle tente rédemption,
Résurrection.
Ils avaient compris bien avant elle.


Qu’elle porterait en elle l’amour inavouable qui se déchire et propulse dans l’indifférence.


Feuille du Matin à ses côtés.
Sourires.
Fierté.
Secrets.
Les étoiles, encore une fois, savaient.


Un nom aux significations.
Esprit du Vent.
Elle comprendrait.



××××××××



Esprit du Vent, n’oublies pas le serment prêté.
- Je ne l’oublie pas.
- Je ne suis pas une cervelle de souris et je ne veux pas que ton coeur se déchire.
- Je ne vois pas de quoi tu parles.
- Esprit du Vent…


La réponse fut adressée au vide.
Quand l’inquiétude traverse le coeur et ternit le regard.


[/color]
××××××××



Elle rentra au camp, fébrile, inquiète. Et elle le vit. Cet être illuminé qui lui donne mal au yeux quand elle le regarde directement. Elle s’en approcha, à pas feutré, délaissant les esprits qui l’attendaient, préférant de loin ce qui faisait vivre son coeur et la ramenait sur terre. Elle oubliait même de rejoindre son mentor, elle oubliait tout au dépend de son bien-aimé, celui qu’elle ne pouvait pas aimer, dans tous les cas, mais elle bravait les interdits pour lui. Deux jours, cela faisait seulement deux minuscule petites journées qu’ils ne s’étaient pas vu. Depuis qu’elle était rentrée de sa demi-lune où elle avait obtenu son nouveau nom, exactement. Il l’aerpçut, mais ne fit pas l’ombre d’un geste vers elle et avant que la guérisseuse n’eusse le temps de le rejoindre, une guerrière le rejoint. Il était devenu guerrier avant qu’elle ne parte pour les Hautes-Pierres et elle avait été la première à le féliciter.


L’incrompéhension se dessina sur le visage d’Esprit du Vent qui rejoint alors Feuille du Matin, ignorant le regard attristé que son mentor lui lançait. Esprit du Vent commença alors à ranger des remèdes, jetant des remèdes qu’elle considérait le jour d’avant comme encore utilisable.


××××××××


Encore aujourd’hui,
Il se fait tard bonne nuit.
Te tenant devant moi,
Tout comme chaque soir.
Tu n’as pas changé,
Mais ma voix ne cesse de trembler,
Car c’est notre dernier,
dernier au revoir.



Lointains Esprits ?
- Je dois rentrer au camp, Esprit du Vent, mon novice me cherchera, je lui ai dit que nous explorerons le territoire de nuit. Bonne nuit.


Un murmure : adieu…
Vingt lunes, maintenant.
Et elle, vingt-deux.


Je ne veux pas lâcher cette main que tu m’as tendu,
Même si elle n’est plus en mesure de me guider,
Ne ne disparais pas ! Regarde, je suis toujours là.
Ce seul et unique souhait, ne peux-tu pas l’excaucer  ?
Où est-ce que tu t’en vas ? Pourquoi ne te retournes pas ?
Ce n’est pas terminé, je ne peux pas l’accepter.
Si tout pouvait cesser, laisse-moi tout recommencer,
Moi-même je le sais, cette requête est insensée.




××××××××



Une bataille. Esprit du Vent y était, bien entendue. Vingt-cinq lunes, jeunesse florissante. Cette féline allait et venait, soignait les blessés. Ceux qui demandaient à être aidés. Pourtant, son esprit était loin de cette bataille, loin de cette vie, de retour entre deux mondes, ayant perdu ce rempart. Elle avait, bien entendu, remarqué ces dernières lunes le comportement étrange de son mentor, mais elle n’avait rien dit, ça ne la regardait pas.


On pouvait parler de chaos. Définitivement, puisque dans cette tourmente, la guérisseuse, non pas elle, mais son mentor, en désirant protégeant les blessés, se fit tuer. Depuis quand attaquait-on une guérisseuse ? Esprit du Vent se le demanda. Mais elle n’eut point le loisir de poursuivre ses interrogations.


Car Feuille du Matin lui dit quelque chose avant de mourir, et ça s’imprégna dans son esprit.
Au revoir, ma fille



××××××××


Esprit du Vent observait le meneur. Était-ce réellement elle qui était là ? Elle n’en avait point l’impression. Rien ne la touchait, rien ne l’atteignait. La raison pour laquelle Nuage de Brouillard allait devenir son apprentie, parce qu’elle lui donnait déjà mentalement son nom de novice, lui échappait maintenant. La guérisseuse lui dit doucement, et pourtant froidement, que la féline deviendra sa novice. Sans plus ni moins. Et elle s’apprêta alors à aller donner les directives à sa future novice pour la réunion de la demi-lune et son discours pour la nommer devant le Clan.

Un peu plus sur Toi
Mon Prénom : Blblbl


Mon Âge : Blblbl


Mon Personnage Préféré de La Guerre des Clans : Fléau


Est-ce la première fois que je mets les pieds dans un forum RPG ? Blblbl


Ais-je un/plusieurs autre(s) compte(s) sur ce forum ? Lyriel



Toi et LGDC JDR
Comment ais-je découvert ce forum ? Blblbl (par Mug)


Quelle est la première impression que j'ai de ce forum ? Love it !


Ais-je une question ou une suggestion ? Blblbl



Code du règlement : Blblbl, ça fonctionne ?
[/color]


Dernière édition par Esprit du Vent le Ven 17 Fév 2017 - 3:33, édité 21 fois
avatar
Esprit du Vent
Modette Luny

Autre(s) Compte(s) : Lyriel
PUF : Luny
Messages : 24
Date d'inscription : 30/10/2016
Noms : Petit Vent - Nuage Venteux - Esprit du Vent
Âge du Personnage : 35 lunes
Clan : Ombre
Rang ou Métier : Guérisseuse
Apparence : Blanche - taille moyenne - yeux étranges
Caractère : *
Yens : 38

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Nuage de l'Océan le Lun 31 Oct 2016 - 9:05

Re bienvenue Lyriel, j'adore ton perso !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Nuage de l'Océan



Anciennement **:





avatar
Nuage de l'Océan
Admine Ocy

Autre(s) Compte(s) : Nuage Cendré ~ Rivière
PUF : Ocyyyy
Messages : 363
Date d'inscription : 24/09/2016
Noms : Petit Océan - Nuage de l'Océan - Murmure de l'Océan
Âge du Personnage : 6 lunes
Clan : Tonnerre
Rang ou Métier : Chaton, presque apprenti.
Apparence : Petit mâle blanc aux yeux bleus très foncés.
Caractère : Sympathique, naïf, fier et têtu !
Yens : 303
Lien(s) : Petite Colombe ☆ Meilleure amie puis compagne
Nébuleuse Symphonie ☆ Mentor et admiration
Étoile de Neige ☆ Admiration

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Chant du Cygne le Lun 31 Oct 2016 - 12:08

Re Bienvenue ! En voyant le titre de ta prez, j'étais sûre que c'était toi ;3 Bonne chance pour le suite de ton histoire !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

♦️ Clique pour tout savoir de moi ♦️



Signa ♥️ :

Chant du Cygne râle en #006666
avatar
Chant du Cygne
Membre

Autre(s) Compte(s) : Mélodie Sauvage
PUF : Wing
Messages : 813
Date d'inscription : 11/09/2016
Noms : Petit Cygne - Nuage de Cygne - Chant du Cygne
Âge du Personnage : 26 lunes
Clan : Clan du Vent
Rang ou Métier : Guérisseuse
Apparence : Chatte au pelage blanc et noir par endroits. Ses yeux sont vert d'eau.
Caractère : Râleuse - Impulsive - Franche - Sarcastique - Bornée
Trait Particulier : Elle a un caractère de vieille acariâtre malgré son jeune âge
Yens : 737
Lien(s) : Envol de la Colombe > sœur jumelle
________________

J'ai envie de mettre mes Pufs ici x)

ING pour Jais, Winnie pour la Team Bisounours, Fruit Blanc pour Ako, Winginouninouninette pour Hivou

Voir le profil de l'utilisateur http://claustrophobia.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Biche Étoilée le Lun 31 Oct 2016 - 12:32

Bienvenue et Bonne chance pour la suite de l'histoire!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Je suis Biche Étoilée du Clan de la Rivière ~


avatar
Biche Étoilée
Membre

Autre(s) Compte(s) : Echo de Phénix/Brume (si elle n'est pas supprimée )
PUF : Phenoux
Messages : 23
Date d'inscription : 18/09/2016
Noms : Petite Biche /Nuage de Biche /Biche Étoilée
Âge du Personnage : 25 lunes
Clan : Rivière
Rang ou Métier : Guerrière
Apparence : Femelle brune aux yeux verts
Caractère : Douce
Trait Particulier : /
Yens : 27

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Nébuleuse Symphonie le Lun 31 Oct 2016 - 16:42

Re-bienvenue ♥

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Merci Hiv' pour cette beauté & Wing pour le mignon avatar :D amour

♥️:




avatar
Nébuleuse Symphonie
Membre

Autre(s) Compte(s) : /
PUF : Honey, Honie, Symph, Neph', Onee-Chan, Musa...
Messages : 146
Date d'inscription : 20/10/2016
Noms : Petite Nébuleuse ; Nuage de la Nébuleuse ; Nébuleuse Symphonie
Âge du Personnage : 31 lunes
Clan : Tonnerre
Rang ou Métier : Lieutenante
Apparence : Pelage gris cendré, yeux d'un éclat bleu cérulé
Caractère : Attentive ; légèrement prude ; ouverte ; versatile ; sage
Trait Particulier : Hypersensibilité
Yens : 164
Lien(s) : Lueur Éphémère ; Sœur.
Nuage de Loup ; Cousin.
Petit Océan ; Futur apprenti.
Étoile de Neige ; Connaissance positive.

Plus d'infos par ici : http://bellum-feles.forumactif.org/t309-gestion-nebuleuse-symphonie#4239

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Nuage de Brouillard le Jeu 3 Nov 2016 - 14:42

Ma mentor !!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Qui suis-je ? Mon jouet. Ma proie. Ma prison.
Quelle est mon passé ? Pourquoi ce trou, ces souvenirs oubliés, envolés ? Ton passé, ne le cherche pas. C'est mon qui l'ai.
Pourquoi ? Pour jouer.
Pourquoi ? Pose pas de questions. C'est mauvais les questions.
Pourquoi ? Car les réponses font mal, tout comme la vérité qu'elle renferment.
Pourquoi ? Est-que tu connais un autres mot que celui-là ? Tu est vraiment pathétique !

La voix, tu es là ? Où veux-tu que je soit ? Non mais celle-la, y'a rien à en tirer... même pas capable de m'obéir correctement...
avatar
Nuage de Brouillard
Membre

Autre(s) Compte(s) : Nuage de Feuille, Noémie Attikamek, Petite Rouille
PUF : Plot pour noix et pour les autres... Brouillard (?)
Messages : 95
Date d'inscription : 16/09/2016
Noms : Brouillard, Nuage de Brouillard
Âge du Personnage : 8 lunes
Clan : Clan de l'Ombre
Rang ou Métier : Apprentie Guérisseuse
Apparence : Elle est grise avec des minuscules taches gris clair, gris foncé et noir. Elle a des poils assez long et aussi quatre petites chaussettes blanches. Elle a des yeux bleu-gris.
Caractère : Elle est calme et rêveuse. Elle se perd très facilement des ses pensées. Elle est aussi amnésique. C'est la réincarnation de Sommeil de Marmotte, chat dont le passe temps favoris et de la faire souffrir.
Trait Particulier : Elle se fait hanté par un fantôme, Sommeil de Marmotte (qui s'amuse à la brisée)
Yens : 100

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Onde de Soufre le Dim 20 Nov 2016 - 23:23

J'achèèèèète ! J'ACHEEEEEETE ! DU DRAMA, DE L'AMOUR, DES CHOSES TRIIIISTES ! Et un style. *_*

Nan franchement c'est parfait, je valide sans hésiter. Travaille bien, chère guérisseuse de l'Ombre ! ^_^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Son journal-suivi : tout sur lui, ses RP, ses relations !
Onde de Soufre vous provoque en Sunny Yellow
(#FFFF00)
Chat Danseur Professionnel:
avatar
Onde de Soufre
Co Fonda Skriffryte

Autre(s) Compte(s) : Petit Olivier
PUF : Skriff, Skriffry, Fry, Fryte.
Messages : 406
Date d'inscription : 12/09/2016
Noms : Petit Soufre, Nuage de Soufre.
Âge du Personnage : 33 lunes.
Clan : Rivière.
Rang ou Métier : Guerrier.
Apparence : Chat fin et agile, à la fourrure grise rayée de gris foncé, avec du blanc au niveau du cou, du museau et du ventre, ainsi qu'une légère traînée marron clair au coin de ses yeux jaunes rappelant le soufre.
Caractère : Provocateur, gamin, fouteur de m*, joueur, passablement déprimé au fond, envieux des qualités et héroïsmes des autres.
Trait Particulier : N'en a pas (ce qui fait son plus grand désespoir).
Yens : 488
Lien(s) : Se référer à la fiche de liens.

Voir le profil de l'utilisateur http://zynshelm.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (100%) « When the darkness comes, we fall into a new time, a new feeling. We lost ourselves and we can't find again the way of the reason.»

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum